Reconversion agent immobilier : se former pour devenir un professionnel de l’immobilier

 

Une reconversion en agent immobilier ou agent commercial immobilier nécessite de connaître le marché de l’immobilier, comprendre son fonctionnement, le rôle et les missions de l’agent immobilier au quotidien. Cet article vous permettra d’avoir une vue globale sur votre possibilité de reconversion, les moyens à mettre en œuvre, comment effectuer une formation agent immobilier ainsi que les qualités nécessaires pour devenir un professionnel de l’immobilier.

Reconversion agent immobilier

18 janvier 2021 | Immobilier, Loi Alur

Le métier d’agent immobilier

L’agent immobilier est un intermédiaire professionnel rémunéré qui met en relation des acheteurs et des vendeurs de biens immeubles ou qui négocie entre les parties la location de ces immeubles. Cette activité peut s’accompagner de celle de mandataire en fonds de commerce et de celle de gestion et administration d’immeubles.

L’activité d’agent immobilier est strictement règlementée par la loi Hoguet et son décret d’application, tous deux modifiés à plusieurs reprises. Pour exercer cette activité, il doit détenir une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Les missions et le rôle d’un agent immobilier

L’agent immobilier prête son concours aux opérations d’achat, de vente, d’échange, de location, sous-location, saisonnière ou non en nu ou en meublé sur le bien d’autrui. Il peut également assurer la recherche d’immeubles bâtis ou non bâtis, ce qui implique les « chasseurs de biens » qui effectuent une prestation de recherche de biens immobiliers pour le compte d’un prestataire de service moyennant rémunération.

Pour réaliser pleinement son rôle, l’agent immobilier doit savoir :

    • Prospecter
    • Évaluer la valeur d’un bien
    • Effectuer des visites
    • Finaliser une vente
    • Et/ou gérer des biens en location

Les missions d’un agent immobilier s’articulent autour de compétences commerciales et de connaissances juridiques et techniques lui permettant de mettre en confiance ses potentiels vendeurs et acquéreurs et de participer à des intermédiations.

Le secteur de l’immobilier

Avec plus de 29 000 agences immobilières, plus d’une centaines de réseaux installés et environ 250 000 salariés, le secteur de l’immobilier est très dynamique. Il fait partie des domaines porteurs de l’économie et participe fortement à la croissance. 

Le secteur de l’immobilier est représenté par 3 grandes familles de professionnels et de structures d’activités :
– La production de biens immobiliers (les professionnels du bâtiment, neuf et ancien)
– La transaction immobilière (agences, réseaux, franchises, etc.)
– La gestion immobilière (agences, syndicats de copropriété, etc.)

Devenir agent immobilier ou agent commercial immobilier ?

Lors d’une reconversion professionnelle, il faut être capable de différencier le métier d’agent immobilier et celui d’agent commercial immobilier, même si au quotidien, le métier est presque le même. La grande différence entre ces deux statuts repose sur le montage de la structure juridique de l’entreprise (auto-entreprise, micro-entreprise, SAS, SARL, etc.).

Un agent immobilier doit impérativement être porteur d’une carte professionnelle : une carte T pour les transactions, une carte G pour la gestion, une carte S pour un syndicat de copropriété. Dans la majorité des cas, les agents immobiliers détiennent la carte T pour effectuer des transactions immobilières. Ils sont en mesure de réaliser des transactions de A à Z. L’agent immobilier est en charge de trouver un bien à la vente, de le proposer à un potentiel acquéreur, de rédiger le compromis (peut être rédigé par le notaire) pour ensuite assister ses clients acquéreurs comme vendeurs jusqu’à l’acte de vente auprès du notaire.

Un agent commercial indépendant ne possède pas quant à lui de carte professionnelle. Il travaille sous couvert d’une attestation de collaborateur lui permettant de s’entremettre. Il doit rester totalement indépendant de l’agence pour laquelle il effectue ses prestations. Un agent commercial indépendant doit obligatoirement être en micro ou auto-entreprise. Il est commissionné en fonction de ses ventes. Les commissions varient énormément entre chaque agence, certaines agences proposent 70% à 80% de commission à leurs agents indépendants. Sa mission sera de rentrer un bien dans son portefeuille et de trouver un acquéreur. Il n’a pas le pouvoir pour rédiger un compromis. Celui-ci sera rédigé par le porteur de carte au sein de l’agence.

Quel statut choisir ?

Le métier d’agent immobilier est représenté par deux grandes familles. Les porteurs de carte professionnelle dits agents immobiliers et les agents commerciaux indépendants titulaires quant à eux d’une attestation de collaborateur.

Un agent immobilier peut être enregistré sous les formes juridiques suivantes : il peut être en entreprise individuelle EIRL ou en société : EURL, SASU, SAS (société par actions simplifiée), SARL (société à responsabilité limitée), etc. Il ne peut en aucun être enregistré sous le statut d’auto entreprise.

Un agent commercial indépendant doit obligatoirement être en micro-entreprise (auto-entrepreneur). Un agent commercial indépendant ne peut pas être en société. Voir notre article : Est-il possible pour un agent commercial indépendant d’être constitué en société ?

Une reconversion pour devenir agent immobilier ou agent commercial immobilier nécessite du temps et de la patience. En effet, il faudra d’abord vous constituer un portefeuille de biens puis ensuite trouver vos premiers acquéreurs. Ce travail vous prendra plusieurs semaines et il est intéressant de limiter votre imposition sur cette période. Il est donc avantageux au niveau fiscal de lancer son activité d’agent immobilier sous la forme d’une entreprise individuelle et son activité d’agent commercial immobilier sous la forme d’une micro-entreprise. En cas de développement de son activité, le professionnel aura la possibilité de faire évoluer son statut juridique conformément aux dispositions relevant de la loi Hoguet et de la loi Alur.

Intégrer un réseau ou une agence immobilière ?

Chaque personne est motivée par des envies différentes. Certains font du métier d’agent immobilier une vraie passion et s’y consacrent à plein temps quand d’autres voient le métier d’agent immobilier comme un complément à leur activité principale. Le secteur de la transaction immobilière est composé d’une multitudes d’acteurs : des agences indépendantes, des réseaux immobiliers, des franchises, des agences en ligne, etc. Vous trouverez sans aucun doute votre bonheur parmi toutes les propositions sur le marché. 

Le métier d’agent immobilier est fortement règlementé par la loi. Pour autant, les agences, franchises, réseaux travaillent en pleine autonomie et déterminent leurs règles de fonctionnement. Les objectifs, recrutements, commissions, etc. varient énormément en fonction du porteur de carte.

Pour réussir votre reconversion professionnelle, vous devrez savoir ce que vous voulez et vous fixer des objectifs. Dans quelles conditions voulez-vous travailler ? Voulez-vous intégrer un réseau (grand ou petit) ou une agence de proximité ? S’agit-il d’un travail à temps plein ou d’une activité secondaire ? Nous vous conseillons de vous rapprocher d’une multitude de porteurs de carte pour sélectionner celui qui conviendra le mieux à vos attentes.

Les postes disponibles dans l’immobilier

De nombreux postes sont disponibles en tant que salariés dans le secteur de l’immobilier :

    • Conseiller immobilier
    • Agent immobilier
    • Négociateur immobilier
    • Assistant commercial
    • Gestionnaire de copropriété
    • Gestionnaire en gestion locative
    • Conseiller en immobilier d’entreprise

Les postes salariés peuvent être proposés par des groupes implantés sur le territoire national. Ces entreprises sont spécialisées dans la vente dans le neuf ou l’ancien, dans la construction ou la gestion locative (Century 21, Guy Hocquet, Nexity, etc.). À noter que de plus en plus de banques se positionnent via des entités sur le secteur de l’immobilier (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, CIC, BNP Paribas, etc.)

Les agences immobilières classiques ont tendance à privilégier les agents commerciaux indépendants pour ce qui est de la transaction immobilière et favorisent le salariat pour toutes les parties relatives à la gestion ou au syndicat de copropriété. À contre courant de cette logique, des nouveaux acteurs dits “low cost” favorisent le salariat pour leurs agences 100% en ligne. 

Se former pour se reconvertir au métier d’agent immobilier

Se reconvertir dans l’immobilier nécessite de faire un choix en fonction de ses possibilités (agent immobilier avec diplôme ou agent commercial pour les personnes sans diplôme) mais aussi en fonction de ses capacités (temps plein / temps partiel).

Les métiers de l’immobilier sont de plus en plus règlementés et les transactions immobilières font l’objet d’un process particulier. Votre reconversion sera efficace si vous avez une capacité à vous former et à apprendre les règles de la transaction immobilière.

Les formations pour devenir agent immobilier ou agent commercial immobilier

OFI-Formation propose des formations pour les personnes souhaitant acquérir des notions de base pour devenir agent immobilier ou devenir agent commercial immobilier. Destinées aux nouveaux créateurs d’entreprises et aux personnes en reconversion dans l’immobilier, elles vous permettront d’acquérir les règles juridiques et les bases techniques commerciales essentielles au bon démarrage de votre activité.

Des formations dédiées aux professionnels du secteur sont également proposées sur des thématiques juridiques, commerciales, techniques, managériales et numériques. Elles vous permettront de développer vos connaissances et de monter en compétences. Ces formations sont dispensées en e-learning, classe virtuelle ou présentiel.

Toutes les formations proposées par OFI-Formation dans le cadre d’une reconversion en agent immobilier ou agent commercial immobilier peuvent faire l’objet de prise en charge totale auprès des organismes de financements.

Une formation loi Alur obligatoire chaque année

Les professionnels de l’immobilier ont désormais une obligation de formation de 14 heures chaque année. Cette obligation issue de la loi Alur rend obligatoire 42 heures de formation tous les 3 ans pour valider le renouvellement de la carte professionnelle d’agent immobilier ou l’attestation de collaborateur pour les agents commerciaux indépendants. Tous les professionnels qu’ils soient dirigeants, salariés ou agents indépendants sont concernés par cette obligation.

La formation loi Alur peut être réalisée 14 heures chaque année pendant 3 ans ou effectuée en une seule fois (42 heures sur une année). Une attestation de formation vous sera communiquée par l’organisme de formation et celle-ci vous sera demandée par votre CCI le jour du renouvellement de votre carte. Parmi les 42 heures de formation, 2 heures de déontologie et 2 heures de formation à la non-discrimination sont obligatoires.

Les formations réalisées doivent couvrir le champ d’activité de l’agent immobilier (transaction, gestion, syndic). Les formations peuvent être réalisées en ligne, classe virtuelle ou en présentiel.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, ces formations vous permettront de monter en compétence sur des notions juridiques, commerciales, techniques, managériales ou numériques.

La formation des agents immobiliers peut faire l’objet d’une prise en charge totale ou partielle auprès du CPF ou des OPCO. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des renseignements quant aux taux de prise en charge, cela vous permettra d’obtenir le remboursement de votre formation.

Formation loi Alur OFI-Formation - Blog Bannière 1

La rémunération d’un agent immobilier

La rémunération d’un agent immobilier ou d’un agent commercial immobilier varie énormément en fonction de son implication. Le nombre de vente réalisées par un agent détermine ses revenus. Selon nos estimations, la rémunération d’un agent immobilier ou agent commercial immobilier varie entre 30 000 € et 80 000 € d’honoraires avant impôt par an. Cette différence s’explique par l’expérience, le temps, et les capacités de chacun à démarcher et vendre des biens.

La rémunération d’un agent immobilier mais surtout sa réussite se font dans le temps. En effet, celui-ci obtient ses honoraires après le passage chez le notaire et la signature de l’acte authentique. Cette dernière étape déclenche le paiement de sa rémunération. Ce délai peut s’avérer plus ou moins long en fonction de la qualité du bien vendu mais surtout des conditions dites “suspensives”, tel que le financement d’un achat intégrant un avant-contrat de vente immobilière.

La rémunération d’un professionnel de l’immobilier salarié varie en fonction du poste ainsi que de la société pour laquelle il travaille. Celui-ci bénéficie généralement d’un CDI et de la sécurité de l’emploi mais n’obtient pas la rémunération d’un agent commercial indépendant.

Évolutions et perspectives du métier

La majorité des professionnels de l’immobilier se lancent dans la transaction immobilière. Cette branche de l’immobilier regroupe la grande majorité des agents immobiliers. Cependant il est aussi possible de se lancer dans la gestion locative ou de mettre en place un syndicat de copropriété pour étendre son domaine d’activité.

Enfin le métier d’agent immobilier se digitalise de plus en plus. Acheter un bien immobilier sur Internet n’est pas encore d’actualité mais de plus en plus de services apparaissent sous forme dématérialisée. Maîtriser ces éléments vous permettra de capter davantage de vendeurs ou acquéreurs. Lors de votre reconversion professionnelle, n’hésitez pas à demander à votre agence ou réseau les moyens mis en place pour gagner en visibilité et vous aider dans vos futures ventes immobilières.

À lire également :

Formation Agent immobilier

Découvrez les formations pour professionnels de l’immobilier proposées par OFI-Formation : formations pour devenir agent immobilier ou commercial, formations loi Alur.

Quels sujets souhaitez-vous voir abordés dans un article ? Envoyez-nous vos suggestions !