La vente immobilière en viager – 10h – En ligne (CPF)

10 heures en ligne

Cette formation loi Alur juridique est idéale pour une diversification d’investissement immobilier. Elle aborde les fondamentaux du viager et l’ensemble des points de vigilance d’une vente en viager libre ou occupé.

299,00

Qualiopi
Mon compte formation
Pole Emploi
OPCO EP
Agefice
FIFPL

Le paiement moyennant rente viagère est celui par lequel l’acquéreur (le débirentier) verse au vendeur (le crédirentier) ou à un tiers désigné, des sommes (arrérages) pendant toute la vie de ce dernier et selon des échéances et des conditions conventionnellement précisées. Il s’agit d’une vente, mais aléatoire, car le montant total de l’acquisition pour le débirentier dépend de la durée de vie du ou des crédirentiers. La vente en viager porte sur la pleine propriété avec le viager libre ou seulement sur la nue-propriété de l’immeuble vendu, le crédirentier se réserve alors l’usufruit ou seulement un droit d’usage et d’habitation, il s’agit du viager occupé.

Les parties prévoient généralement le versement au moment de la signature de l’acte, d’une partie du prix de vente, appelée « bouquet ». Le montant des arrérages de la rente est alors calculé en contrepartie du solde restant dû (après déduction du bouquet) et déduction faite de la valeur des réserves octroyées au profit du crédirentier (usufruit, droit d’usage et d’habitation notamment). Il convient ensuite de tenir compte de l’âge (ou plus exactement de l’espérance de vie) et de l’état de santé de la personne sur la tête de laquelle la rente est constituée, ainsi que de la rentabilité du bien cédé.

Tout l’intérêt de cette formation porte sur l’aléa et sur le calcul de la vente en viager. En l’absence d’aléa, la vente moyennant rente viagère est nulle. Dans ce type de vente, l’évènement incertain qui caractérise les contrats aléatoires réside dans le décès du vendeur. Si les parties sont libres de fixer le montant des arrérages de la rente au taux qui leur convient par référence à des barèmes, toute évaluation incohérente risque de provoquer la nullité du contrat en cas de prix dérisoire ou la requalification du contrat en donation ou en prêt usuraire.

Objectifs

Cette formation poursuit plusieurs objectifs :

  • Comprendre le mécanisme de la vente moyennant paiement d’une rente viagère
  • Maîtriser la règlementation applicable
  • Conseiller et accompagner les parties dans la finalisation du contrat

Cette formation répond aux obligations de la loi Alur et permet le renouvellement de la carte d’agent immobilier.

Pour qui ?

Cette formation s’adresse à :

  • Agent immobilier
  • Agent commercial indépendant
  • Dirigeant d’agence ou de réseau

Les formations sont accessibles à tous les professionnels de l’immobilier. Il est conseillé d’avoir des bases et un minimum d’expérience pour suivre cette formation.

Programme

1) Les fondamentaux de la vente immobilière en viager (5 heures)

A) La détermination de la valeur du viager

– Le principe du contrat
– Le viager occupé ou le viager libre
– Le bouquet, la rente viager pour le calcul du viager
– Le barème
– Le calcul du viager, la simulation du viager
– Capital – taux de transformation
– Les intervenants (débirentier, crédirentier)
– L’aléa (espérance de vie – tables fiscales + tables de mortalité)
– Types de rente : onéreux – gratuit

B) Les caractéristiques du viager

– Le contrat
– La validité du contrat
– Le contenu et la forme du contrat
– Prix (correspondance au marché)
– Démembrement
– Réversibilité
– Travaux, entretien du bien
– La réversibilité de la rente
– Les réserves effectuées par le vendeur
– Les frais d’acquisition
– Les garanties du vendeur

2) Identifier les attentes clients et proposer des solutions adaptées au viager (5 heures)

A) L’intérêt du viager

– La conjoncture socio-économique : la diminution des retraites côté vendeur
– La constitution d’un capital immobilier sans recours à l’emprunt pour l’acquéreur
– Effet de levier et rentabilité
– Échapper à la donation déguisée
– Attention à la faillite de l’acheteur !
– L’éventuelle revente

B) Les spécificités fiscales de la vente viagère

– La fiscalité avantageuse pour le crédirentier
– La fiscalité applicable au débirentier sur les droits d’enregistrement
– La répartition des charges d’entretien et des impôts locaux
– La vente en viager et les droits de succession

Financements

Cette formation est éligible aux financements auprès des OPCO et de Pôle Emploi.

Les formations peuvent être prises en charge totalement ou partiellement par ces organismes de financements. Pour bénéficier d’une prise en charge de votre formation contactez-nous.

  • Si vous êtes salarié : vous pouvez bénéficier jusqu’à 100% de prise en charge par l’OPCO EP, jusqu’à 1000€ pour une entreprise de moins de 11 salariés et jusqu’à 2500€ pour une entreprise de 11 à 49 salariés.
  • Si vous êtes dirigeant non salarié ou agent commercial indépendant : vous pouvez bénéficier jusqu’à 1400€ par an par l’AGEFICE et jusqu’à 900€ par an par le FIF PL.
  • Enfin, il est possible d’obtenir des financements par Pôle Emploi sous certaines conditions et selon les profils (demandeur d’emploi, salarié, indépendant).

OFI-Formation se charge de la rédaction et du suivi de vos dossiers de financements. Les frais s’appliquant pour cette prise en charge des dossiers par OFI-Formation sont les suivants : par l’OPCO EP / 50€ par dossier, par l’AGEFICE ou le FIF PL / 150€ par dossier, par le CPF / 50€ par formation. La prise en charge des dossiers par OFI-Formation fait également l’objet d’un remboursement à 100%.

Contactez-nous pour plus d’informations !

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La vente immobilière en viager – 10h – En ligne (CPF)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *