Formation agent immobilier

 

Une formation au métier d’agent immobilier est nécessaire pour toutes les personnes souhaitant se lancer dans le domaine de la transaction ou de la gestion immobilière. Ofi Formation propose des formations pour les personnes souhaitant apprendre le métier d’agent immobilier mais aussi des formations loi Alur à destination des professionnels de l’immobilier souhaitant développer leurs connaissances. Les formations sont dispensées, en e-learning, classe virtuelle ou en présentiel.

Formation Agent Immobilier - Ofi Formation

Des formations pour devenir agent immobilier

Ces formations s’adressent aux personnes souhaitant apprendre les notions essentiels du métier d’agent. Elle vous permettront d’acquérir des bases juridiques, commerciales et techniques pour devenir rapidement opérationnel. Elles s’adressent aux créateurs d’entreprises et aux personnes en reconversion professionnelles souhaitant se lancer dans l’immobilier. 

Des formations loi Alur pour développer ses compétences

Ofi Formation met en place des formations loi Alur en ligne, classe virtuelle ou en agence immobilière. Ces formations s’adressent à des professionnels de l’immobilier disposant d’une expérience. Elles permettent le renouvellement des cartes professionnelles ainsi que des attestations de collaborateur dans le cadre de la loi Alur.

Formation loi Alur OFI Formation

Trouver la formation qui correspond à ses besoins

Il existe un grand nombre de formation pour les agents immobiliers. Certaines permettent d’apprendre le métier d’agent immobilier quand d’autres permettent de se perfectionner. Elles s’adressent aux créateurs d’entreprises, étudiants, personnes en reconversion ou aux professionnels de l’immobilier déjà en activité. Choisir une formation en immobilier dépend avant tout de votre situation ainsi que de votre besoin. Elle doit correspondre à votre projet professionnel ainsi que vos objectifs. 

Le métier d’agent immobilier nécessite de suivre de nombreuses formations. Celles-ci interviennent tout au long de la carrière d’un agent immobilier. OFI-Formation propose un large choix de thématique de formations pour les professionnels de l’immobilier dans le cadre de la loi Alur mais aussi des formations pour les personnes souhaitant se lancer dans l’immobilier en tant qu’agent immobilier ou agent commercial immobilier.

Devenir agent immobilier ou agent commercial immobilier ?

Il est important de différencier le métier d’agent immobilier et celui d’agent commercial immobilier. Un agent immobilier est porteur d’une carte professionnelle. Il existe 3 cartes professionnelles en immobilier : la carte T pour les transactions, la carte G pour la gestion location et la carte S pour les syndicats de copropriété. Etre porteur de l’une de ces cartes est obligatoires pour pouvoir exercer l’activité d’agent immobilier. Les cartes professionnelles d’activités font l’objet d’un renouvellement tous les 3 ans auprès de la CCI. 

Un agent immobilier est responsable des transactions auxquelles il participe jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire. Son activité consiste à mettre en relation des vendeurs et des acheteurs de biens immeubles. Il s’agit d’une activité d’intermédiation rémunérée. L’ensemble de son activité est règlementée par la loi Hoguet. Il devra être en mesure de gérer la commercialisation et la négociation d’une transaction immobilière, de conseiller au mieux ses clients et il pourra s’occuper de la rédaction des compromis de vente.

Un agent commercial immobilier n’est pas porteur de carte. Pour autant son activité est (quasi) identique à celle d’un agent immobilier. Il exerce son activité sous couvert d’une attestation de collaborateur délivrée par le porteur de carte. Cette attestation lui permet de rentrer un mandat et de sortir (vendre) des biens sous le nom de l’agence immobilière à laquelle il est attaché. Son rôle est de trouver des biens à la vente et de le proposer à des acquéreurs. Une fois cette étape validée, il transmet l’intermédiation à son porteur de carte qui finalise la transaction auprès du notaire. Son statut ne lui permet pas de rédiger des compromis. Il est rémunéré par la perception d’honoraires une fois la transaction immobilière arrivée à son terme. 

Quelles diplômes pour quel statut ?

Les professionnels de l’immobilier sont répartis en deux familles. La premère se compose des agents immobiliers et la seconde des agents commerciaux indépendant. Même si leur mission est très proche, leurs statuts sont différents.

– Un agent immobilier est responsable des transactions qu’il mène au sein de son agence. Il peut exercer seul ou avec des collaborateurs (agents immobiliers, salariés ou agents commerciaux immobiliers). Pour devenir agent immobilier, il est nécessaire de justifier d’une aptitude professionnelle. Le statut d’agent immobilier est accessible via des diplômes (BAC+2, BAC+3, BAC+5), une VAE (validation des acquis professionnels) ou sans diplôme. Dans ce cas, il vous faudra justifier de plusieurs années d’expérience professionnelle. Notre article “Quels diplômes faut-il pour devenir agent immobilier” vous permettra de savoir si il vous est rapidement possible de devenir agent immobilier ou si une formation diplômante est nécéssaire.

– Un agent commercial immobilier peut exercer son activité sans diplôme ni expérience professionnelle. Il devra être titulaire d’une attestation de collaborateur transmise par l’agent immobilier. Dans certains cas, un agent commercial indépendant pourra devenir agent immobilier avec de l’expérience.

Des formations pour les débutants et les professionnels

Ofi Formation est un organisme de formation spécialisé en immobilier. Les formations s’adressent à toutes les personnes souhaitant acquérir ou développer des compétences en immobilier immobilier. Les formations sont dispensées en ligne, classe virtuelle ou en présentiel. Des formations pour apprendre le métier d’agent immobilier sont proposées et des formations se perfectionner sont proposer dans le cadre de la loi Alur.

  • Les formations pour devenir agent immobilier vous permettront d’apprendre les éléments essentiels du métier. Elles portent sur des éléments juridiques, commerciaux et techniques et s’adressent à des personnes peu de connaissances ou de pratique du métier. Elles sont destinées à des personnes en situation de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle.
  • Les formations dans le cadre de la loi Alur s’adressent aux professionnels expérimentés. Elles sont dispensées sur des thématiques commerciales, juridiques, techniques et numériques.

Le statut d’agent immobilier

L’agent immobilier est un mandataire qui, moyennant rémunération (honoraires), apporte son concours et son conseil en tant qu’intermédiaire aux opérations juridiques portant sur les biens immobiliers, les fonds de commerce ou les parts de sociétés immobilières appartenant à autrui. Un simple intervention aux opérations de vente immobilière suffit à le faire entrer dans le champ d’application du métier d’agent immobilier. Une simple signature préalable d’un mandat de vente  constitue un acte de commerce. Ce cadre contraignant, releve de la loi Hoguet et de la loi Alur.

Quels débouchés en tant que professionnel de l’immobilier ?

Il éxiste une multitude de métiers dans le secteur de l’immobilier. Un diplôme ou des compétences vous permettont de devenir conseiller immobilier, négociateur immobilier, gestionnaire de copropriété ou assistante commercial. Les postes salariés sont généralement proposé par des grands groupe tels que Century21, Guy Hocquet, Nexity ou encore les banques. Ces entreprises sont spécialisées dans la vente ou la construction de biens. 

Les agences immobilières classiques ont tendance à privilégier les agents commerciaux indépendants pour ce qui est de la transaction immobilière. Une minorité d’agences indépendantes proposent des postes en tant que salariés. Elles favorisent le salariat pour toutes les parties relatives à la gestion ou au syndicat de copropriété.

Demande de carte professionnelle

L’agent immobilier doit être titulaire d’une carte professionnelle portant la mention « Transactions sur immeubles et fonds de commerce ». Les demandes de cartes (ainsi que les demandes de renouvellement ou de modification) doivent être présentées au président de la chambre de commerce et d’industrie territoriale (ou, dans les circonscriptions où il n’en existe pas, au président de la chambre de commerce et d’industrie de région) ; la chambre compétente est celle dans le ressort de laquelle se trouve le siège du demandeur s’il s’agit d’une personne morale ou celui de son principal établissement pour une personne physique.

La demande de carte doit être effectuée sur l’imprimé Cerfa n° 15312*01. Lorsque la demande est faite par une personne physique, elle doit mentionner les éléments suivants : état civil, profession, domicile et le lieu de l’activité professionnelle de du demandeur. Lorsqu’elle est effectuée par une personne morale, elle devra indiquer : la dénomination, la forme juridique, le siège, l’objet de la personne morale ainsi que l’état civil, le domicile, la profession et la qualité du ou des représentants légaux ou statutaires.

La demande de carte doit être réalisée par lettre recommandée avec demande d’avis de réception. Elle peut être envoyée également par voie électronique. Elle est accompagnée du paiement du coût de la formalité, soit 160 €.

Depuis le 1er mars 2020, date d’entrée en vigueur de l’arrêté ECOI2003306A du 10 février 2020, l’instruction de la demande de carte professionnelle suffit à générer l’obligation au paiement de la rémunération due à la chambre de commerce et d’industrie. Auparavant, seule la délivrance de la carte donnait lieu à rémunération. Il ne sera donc plus procédé au remboursement de la somme versée en cas de rejet d’un dossier, quelle que soit la motivation du rejet. En cas de pièces manquantes, le requérant doit donc compléter son dossier dans les délais impartis. À défaut, son dossier sera rejeté et il devra de nouveau payer pour l’instruction de sa demande de carte. 

Délivrance de la carte professionnelle d’agent immobilier

La carte « Transactions sur immeubles et fonds de commerce » est délivrée par le président de la chambre de commerce et d’industrie. Lorsque ce dernier exerce lui-même une activité régie par la loi Hoguet, la carte est délivrée par le vice-président. Le silence gardé pendant 2 mois par le président de la chambre de commerce et d’industrie vaut décision de rejet.

La carte est numérotée et mentionne : les activités exercées, l’identité de son titulaire et l’adresse de l’établissement principal (personne physique), l’identité des représentants légaux ou statutaires du titulaire de la carte (personne morale), la dénomination, la forme sociale et l’adresse du siège de la personne morale, l’identité du président et le nom de la chambre de commerce et d’industrie territoriale ou départementale délivrant la carte, les dates de début et de date de fin de validité de la carte, le numéro unique d’identification de l’entreprise.

CCI-France établit et tient à jour un fichier automatisé des personnes titulaires de la carte professionnelle. La nature des informations recueillies dans ce fichier et les modalités de leur conservation et de leur transmission aux tiers sont précisées par décret. L’accès aux informations figurant sur le fichier se fait par l’intermédiaire d’un site public gratuit mis en œuvre par CCI-France (www.cci.fr/Les cci/). 

Le financement des formations

Les professionnels de l’immobilier ont la possibilité de faire financer chaque année leurs formations. Toutes les formations proposées par OFI-Formation peuvent faire l’objet de prises en charge de la part des OPCO (Agefice, OPCO EP, FIF PL, etc.). Ces prises en charge permettent d’obtenir le remboursement des formations. OFI-Formation prend en charge la rédaction et la gestion de votre dossier de financement jusqu’au remboursement de votre formation.

Les créateurs d’entreprises et les personnes en reconversion professionnelle ont la possibilité de faire financer leurs formations via Pôle Emploi, le Compte Personnel de Formation (CPF) ou leurs OPCO. Les formations peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle ou totale en fonction de chaque situation. Certains opérateurs propose une prise en charge immédiate quand d’autre procèdent par remboursement. 

Les formations dans le cadre de la loi Alur font l’objet d’une prise en charge auprès des OPCO. Les agents immobiliers (dirigeants et salariés) ainsi que les agents commerciaux indépendants ont la possibilité de se faire financer leur formation jusqu’à 100%. 

Il existe de nombreux financeurs pour obtenir le remboursement des formations. Chaque situation est différentes et des conditions s’appliques. N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information. 

Qualiopi
OPCO EP
Agefice