Comment devenir diagnostiqueur en immobilier ?

 

De nombreuses opportunités sont offertes au travers du secteur de l’immobilier, beaucoup de professions. Peut-être êtes-vous intéressé par l’une d’entre elles ? Aujourd’hui, nous nous penchons sur le métier de diagnostiqueur en immobilier. Comment le devenir ? Quels diplômes faut-il obtenir ? Tout le monde peut-il être diagnostiqueur ? Réponses dans cet article !

Comment devenir diagnostiqueur en immobilier

14 mai 2021 | Immobilier

Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur en immobilier ?

Il existe différents types de diagnostics en immobilier : amiante, assainissement non-collectif, électricité, ERP, « état des nuisances sonores aériennes », gaz, mérule, métrage loi Carrez, DPE (performance énergétique), plomb, termites, technique de l’immeuble en copropriété, étude géotechnique, etc.

Plusieurs de ces diagnostics sont obligatoires lorsqu’un bien immobilier est mis en vente, en location ou lorsque des travaux doivent intervenir sur le bien. En effet, ils permettent d’assurer la protection des gens, du bien et de l’environnement.

Le propriétaire doit alors faire appel à un diagnostiqueur en immobilier certifié qui procèdera au(x) diagnostic(s) immobilier(s) avant toute transaction ou tous travaux. Concrètement, ce dernier examinera les lieux selon les normes règlementaires en vigueur, contrôlera la régularité du ou des bâtiment(s) et établira un dossier de diagnostic faisant part de l’état du bien immobilier.

Au vu des différents types de diagnostics existant, le métier de diagnostiqueur en immobilier est très spécialisé mais aussi très demandé puisque les diagnostics sont imposés par la loi.

Règlementation du métier de diagnostiqueur en immobilier

Cette profession est règlementée notamment par l’Article 271-6 du Code de la construction et de l’habitation :

« Les documents prévus aux 1° à 4°, 6° et 7° du I de l’article L. 271-4 ainsi qu’à l’article L. 134-1 sont établis par une personne présentant des garanties de compétence et disposant d’une organisation et de moyens appropriés.

Cette personne est tenue de souscrire une assurance permettant de couvrir les conséquences d’un engagement de sa responsabilité en raison de ses interventions.

Elle ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire qui fait appel à elle, ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé d’établir l’un des documents mentionnés au premier alinéa. »

Comment peut-on devenir diagnostiqueur en immobilier ?

Il y a 3 voies possibles pour devenir un diagnostiqueur en immobilier :

  • Acquérir 3 ans d’expérience dans le bâtiment (gros œuvre et second œuvre)
  • Être titulaire d’un BAC+2 en lien avec le bâtiment (par exemple : DUT Génie civil)
  • N’avoir aucune expérience dans le bâtiment et réaliser un cycle de formation plus long

Dans chacun des cas, il sera nécessaire de réaliser une formation permettant par la suite de demander une certification dans le ou les domaine(s) voulu(s).

Il faut compter en moyenne 6 mois pour pouvoir finalement exercer le métier de diagnostiqueur en immobilier.

Si l’on résume ce qui vient d’être dit : il faut suivre des formations obligatoires, puis passer une certification (ou plusieurs, selon les domaines souhaités) sans laquelle il n’est pas possible d’exercer le métier.

Ce sont des organismes accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) qui sont habilités à délivrer les certifications pour devenir diagnostiqueur en immobilier.

La formation courte

La formation courte nécessite des prérequis obligatoires. Elle se déroule par exemple sur 30 jours, c’est-à-dire 210 heures de formation avec, par exemple :

-une formation diagnostic amiante : 3 jours (certification obligatoire)

-une formation diagnostic plomb : 3 jours (certification obligatoire)

-une formation diagnostic termites : 3 jours (certification obligatoire)

-une formation diagnostic gaz : 4 jours (certification obligatoire)

-une formation diagnostic électricité : 5 jours (certification obligatoire)

-une formation Diagnostic de performance énergétique (DPE) : 5 jours (certification obligatoire)

-une formation loi Carrez : 1 journée

-le passage des certifications : 5 jours

Formation devenir diagnostiqueur immobilier OFI-Formation - Blog bannière 6

La formation longue

La formation longue, par exemple peut durer 49 jours. Elle comprend les formations issues de la formation courte citées au-dessus et donne lieu à la délivrance d’un titre professionnel de Niveau 5 (Diagnostic Technique du Bâtiment) :

-logiciel DPE : 1 jour

-une formation pratique : 5 jours

-management et retour à l’emploi : 2 jours

-bases techniques du bâtiment : 3 jours

-amiante SS 4 opérateur : 2 jours

-titre professionnel : 7 jours

-le passage des certifications : 5 jours

 

Il s’agit ici de deux exemples de types de formations.

Après la formation : la certification

Comme précisé précédemment, les certifications ne peuvent être délivrées que par des organismes certifiés COFRAC. En France, à ce jour, il existe 13 organismes accrédités pour la profession de diagnostiqueur en immobilier.

Les différents types de certifications sont les suivants :

-Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

-Amiante

-Termites

-CREP (Constat des Risques d’Exposition au Plomb)

-Électricité

-Gaz

Un diagnostiqueur immobilier est certifié pour une durée de 7 ans maximum. Dépassé ce délai, il doit repasser ses certifications. Pendant cette durée de 7 ans (cycle de certification), les organismes accrédités peuvent effectuer des contrôles (« surveillances »).

La demande de renouvellement doit être entamée durant la 7ème année, au plus tard 6 mois avant l’échéance du cycle de certification. Au préalable, une formation continue (au moins 1 jour de formation pour chaque diagnostic) doit être réalisée durant la 7ème année.

Pour compléter ces certifications, le diagnostiqueur immobilier doit obtenir un agrément spécifique aux contrôles sur les constructions par l’État, ainsi qu’une formation sur la radioprotection, et une autre sur l’intervention sur les circuits électriques.

Sources :

-Code de la construction et de l’habitation – https://www.legifrance.gouv.fr/codes/texte_lc/LEGITEXT000006074096/2021-05-14/

À lire également :

Formation Agent immobilier

Découvrez les formations pour professionnels de l’immobilier proposées par OFI-Formation : formations pour devenir agent immobilier ou commercial, formations loi Alur.

Quels sujets souhaitez-vous voir abordés dans un article ? Envoyez-nous vos suggestions !