Comment devenir courtier en immobilier ?

 

Le secteur de l’immobilier offre de nombreuses opportunités. Parmi elles : devenir courtier en immobilier. Que ce soit courtier en crédit ou courtier en assurance, nous verrons dans cet article comment le devenir, quelles sont les habilitations ? Quels diplômes obtenir ? Quelle formation ? Réponses dans cet article !

Comment devenir courtier en immobilier

22 avril 2021 | Immobilier

Qu’est-ce qu’un courtier en immobilier ?

Tout d’abord, il s’agit de comprendre ce qu’est un courtier en immobilier. Il est plus précisément appelé courtier en financement immobilier ou courtier en crédit et est un intermédiaire entre un particulier cherchant un crédit immobilier dans le but de d’acquérir un bien immobilier et une banque.

Le courtier en immobilier travaille avec son réseau pour trouver l’organisme prêteur qui accordera le crédit, et cela dans les meilleures conditions pour le client.

Son rôle est donc d’accompagner son client dans la recherche de crédit immobilier et ensuite de constituer le dossier pour le prêt et le présenter à la banque.

Comment devenir courtier en immobilier ?

Un courtier, pour exercer son activité, doit être :

  • habilité de l’IOBSP qui est l’Intermédiaire en Opération de Banque et Service de Paiement pour les courtiers en crédit
  • habilité de l’IAS qui est l’Intermédiaire en Assurance pour un courtier en assurance
  • immatriculé à l’ORIAS qui est le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance

Habilitation IOBSP (courtiers en crédit)

Il existe 3 niveaux de capacité IOBSP :

Pour une activité principale, le niveau requis pour un courtier est le niveau 1. Pour une activité accessoire, ce sera le niveau 2. Le niveau 3 n’est requis que pour les mandataires exclusifs et non-exclusifs en activité accessoire.

 

Pour obtenir cette habilitation, il n’existe pas de parcours type. Cette dernière s’obtient grâce :

  • à des diplômes : notamment le BAC+2 dans les domaines relatifs à la finance, à la banque ou à l’assurance. Par exemple avec un BTS Assurance, un BTS Professions Immobilières, un DUT Carrière Juridique ou encore un DEUST Banque Organismes Financiers et de Prévoyance.

Cependant, si le futur courtier prévoit d’évoluer rapidement au sein de son cabinet, il devra viser un niveau d’étude plus grand :

– Au niveau BAC+3 avec une Licence professionnelle en Banque, Assurance ou Finance.

– Au niveau BAC+5 avec le diplôme d’une École Supérieure de Commerce et de Gestion, le diplôme d’Ingénieur, le diplôme de l’École Nationale d’Assurance, le diplôme d’université de l’Institut des Assurances, le Master professionnel de droit, d’assurance ou de finance.

  • Il est également possible d’obtenir cette habilitation en suivant la voie de la formation professionnelle :

Pour obtenir la capacité IOBSP de niveau 1, il faut effectuer une formation de 150h minimum. Le programme de formation est imposé par l’Arrêté du 9 juin 2016. Cette formation est constituée de plusieurs modules :

– Le 1er module est appelé Tronc Commun, il est d’une durée de 60h.

– Le second module, spécialisé en prêts immobiliers, doit durer au minimum 24h.

– Ensuite il y a 3 modules à suivre : le regroupement de crédits, le crédit à la consommation et les services de paiement, qui sont de 14h chacun.

– Enfin, le candidat doit choisir un module d’approfondissement de 24h selon son objectif professionnel : soit en prêts immobiliers, soit en regroupement de crédits.

Suite à cette formation, un examen final d’une durée de 2h est obligatoire et la note minimum requise est de 70% soit 14/20.

Pour obtenir la capacité IOBSP de niveau 2 (pour une activité accessoire), il faut effectuer une formation de 80h (90h avec option immobilier) suivant le même Arrêté que précédemment. La formation de niveau 2 est également composée en différents modules :

– La formation du tronc commun de 60h.

– Un module spécialisé au choix de 14h.

– Une formation d’approfondissement d’une durée de 6h en relation avec l’activité exercée.

Pour valider cette formation, la note minimale requise à l’examen final est également de 14/20 (70%).

Formation devenir courtier en immobilier OFI-Formation - Blog Bannière 5

Habilitation IAS (courtiers en assurance)

Comme pour l’IOBSP, il existe 3 niveaux :

Si les salariés courtiers sont des responsables de bureaux, ils doivent justifier du niveau 1. Si les salariés courtiers exercent d’une manière détachée du bureau, ils doivent justifier d’un niveau 2. Le niveau 3 est pour les mandataires ainsi que pour un courtier en crédit car il a besoin de connaître quelques notions en assurance.

Pour obtenir cette habilitation, le parcours est semblable à celui pour obtenir l’habilitation IOBSP.

En effet des diplômes comme le Master permettent d’obtenir cette habilitation. Il est également possible d’obtenir cette habilitation en suivant la voie de la formation professionnelle.

Pour obtenir la capacité IAS de niveau 1, il faut effectuer une formation de 150h minimum. Le programme de formation est imposé par l’Arrêté du 9 juin 2016. Cette formation est constituée de plusieurs modules :

  • Les savoirs généraux (50h)
  • Les assurances de personnes : incapacité / invalidité / décès / dépendance / santé (20h)
  • Les assurances de personnes : assurance vie et capitalisation (30h)
  • Assurances de personnes : les contrats collectifs (20h)
  • Assurances de biens et de responsabilité (30h)

Pour obtenir la capacité IAS de niveau 2, il faut également suivre une formation de 150h minimum. Elle est constituée des mêmes modules précédemment cités (sauf le module « Assurances de personnes : les contrats collectifs ») mais avec des durées pouvant varier.

Pour obtenir la capacité IAS de niveau 3, il faut également suivre une formation de 15h à 20h. La formation IAS niveau 3 (intermédiaire en assurance) est obligatoire pour les IOBSP depuis le 1er juillet 2016.

Immatriculation à l’ORIAS

En ce qui concerne l’immatriculation à l’ORIAS, le postulant doit présenter les documents justificatifs suivants :

– Déclaration d’honorabilité

– L’attestation de capacité professionnelle (elle peut être délivrée par un centre de formation agréé à la fin d’une formation sanctionnée par un contrôle de connaissances)

– Une garantie financière

– Une assurance de responsabilité civile professionnelle

Les professionnels déjà immatriculés sont soumis à un renouvellement annuel de leur immatriculation.

Quelles sont ses formations obligatoires ?

Pour mettre à jour leurs compétences et connaissances, les professionnels intermédiaires en assurance (IAS) (dont les courtiers en assurance) ont une obligation de formation depuis février 2019.

La DDA (Directive sur la Distribution d’Assurance) impose une formation continue d’au moins 15h par an.

Le courtier peut effectuer sa formation en e-learning ou en classe virtuelle (ou en présentiel), les sujets abordés sont :

– les compétences générales

– les compétences professionnelles relatives aux différentes fonctions

– les compétences professionnelles relatives aux types de produits distribués

– les compétences professionnelles relatives aux différents modes de distribution 

Le courtier en immobilier, quant à lui, doit effectuer une formation annuelle de 7h imposée par la DCI (Directive Crédit Immobilier).

Cette formation peut également être effectuée en classe virtuelle (ou en présentiel) ou sur une plateforme e-learning. Elle comprend différents modules :

– présentation du Crédit Logement

– appréhender le risque selon la solvabilité

– appréhender le risque selon la marge patrimoniale

– connaître les garanties immobilières

– identifier les principales causes du surendettement

Sources :

-Arrêté du 9 juin 2016 – legifrance

À lire également :

Comment devenir diagnostiqueur en immobilier ?

Comment devenir diagnostiqueur en immobilier ?

Comment devenir diagnostiqueur en immobilier ?   De nombreuses opportunités sont offertes au travers du secteur de l’immobilier, beaucoup de professions. Peut-être êtes-vous intéressé par l’une d’entre elles ? Aujourd’hui, nous nous penchons sur le métier de...

Boitage en immobilier : quelle est la réglementation en vigueur ?

Boitage en immobilier : quelle est la réglementation en vigueur ?

Boitage en Immobilier : quelle est la réglementation en vigueur ?Le boitage en immobilier est une technique de prospection encore très utilisée par les agences immobilières pour promouvoir leurs services. Elle peut cependant êre considérée comme trop envahissante....

Formation Agent immobilier

Découvrez les formations pour professionnels de l’immobilier proposées par OFI-Formation : formations pour devenir agent immobilier ou commercial, formations loi Alur.

Quels sujets souhaitez-vous voir abordés dans un article ? Envoyez-nous vos suggestions !