Comment devenir agent immobilier ? Formations et diplômes obligatoires

 

Comment devenir agent immobilier est une requête fréquemment recherchée sur Google. Avec des transactions immobilières de plus en plus encadrées, le métier d’agent immobilier est très règlementé néanmoins il s’agit d’un métier accessible pour bon nombre de personnes. Cet article vous permettra de comprendre la règlementation actuelle pour devenir agent immobilier, les diplômes nécessaires et les formations disponibles.

Comment devenir agent immobilier

27 décembre 2020 | Immobilier, Loi Alur

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ? Rôle et métier

Un agent immobilier est un professionnel de terrain qui, de manière habituelle, exerce une activité d’intermédiation en mettant en relation des personnes dans le cadre d’opérations portant sur des biens immobiliers. Sa mission d’entremise s’inscrit dans le cadre d’une vente immobilière ou d’une location immobilière, qu’il s’agisse de biens d’habitation ou de locaux d’activités (bureau, commerces, etc.). Il agit ainsi pour le compte de propriétaires vendeurs ou bailleurs et d’acquéreurs ou de locataires. 

En tant que prestataire de services commerciaux, un agent immobilier est qualifié de commerçant, et au travers d’un mandat il engage toutes les démarches utiles pour le compte de ses clients : publicités, réalisation de diagnostics ou de démarches administratives, accompagnement commercial lors des négociations, conseil en matière de plan de financement, démarches administratives et réglementaires, etc.

Il ne faut pas s’y tromper, le métier d’agent immobilier n’est pas un métier facile. Il s’agit d’une activité fortement règlementée qui vous obligera à solliciter ou à acquérir des connaissances dans le domaine des contacts, de l’urbanisme, de la fiscalité, ou encore de la négociation. 

Quelles qualités sont nécessaires pour devenir un professionnel de l’immobilier ?

Si il existe des formations initiales permettant d’accéder à la qualification d’agent immobilier, une majeure partie des professionnels de l’immobilier a débuté cette activité par passion, par opportunité, par curiosité ou encore en raison d’une reconversion professionnelle. L’exercice de cette activité au fort contact humain amènera chaque professionnel à travailler sur une grande variété de projets. C’est un métier au quotidien diversifié dans lequel aucune affaire ne se ressemble, où la personnalité des acquéreurs et des vendeurs est à chaque fois différente et ou la complexité des biens à vendre rend le quotidien valorisant notamment au travers du devoir de conseil. 

Avec la multiplication des acteurs de l’immobilier et le développement d’une concurrence de plus en plus marquée, le facteur de réussite d’un agent immobilier se trouve à la fois dans les fondamentaux de l’activité (démarchage et création d’un réseau) et la satisfaction d’un devoir de conseil à la fois à l’attention du vendeur dans le cadre de commercialisation du bien à vendre et à l’attention de l’acquéreur dans le cadre de son projet d’acquisition. 

Devenir agent immobilier ou agent commercial immobilier ?

Pour démarrer dans l’immobilier et devenir un professionnel, 2 parcours majeurs s’offrent à vous :

  • Devenir un agent immobilier, titulaire de la carte professionnelle
  • Devenir un agent commercial immobilier indépendant, possédant une attestation de collaboration avec un titulaire de la carte professionnelle

Ces 2 catégories regroupent la majorité des professionnel de l’immobilier.

Quelles formations pour devenir agent immobilier ?

Conformément au décret du 20 juillet 1972, modifié par le décret 2015-702 du 19 juin 2015 issu de la loi Alur, la carte professionnelle porte une ou plusieurs mentions suivant les activités que l’entreprise souhaite exercer. Le professionnel doit justifier d’une aptitude professionnelle lors de la délivrance de la carte professionnelle, il s’agit soit d’un niveau de formation soit d’une expérience professionnelle.

 – Lorsque le candidat agent immobilier dispose d’une formation initiale, il est nécessaire de justifier d’un diplôme délivré par l’État d’un niveau égal ou supérieur à trois années d’études après le baccalauréat dans les domaines juridique, économique ou du brevet de technicien supérieur professions immobilières, diplôme ou titre inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles de Niveau II ou d’un diplôme de l’Institut d’études économiques et juridiques appliquées à la Construction et à l’Habitation (ICH). 

 – Lorsque le candidat agent immobilier dispose d’une formation et d’une expérience professionnelle, ce dernier doit justifier d’un baccalauréat, diplôme ou titre inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles d’un Niveau équivalent au baccalauréat (Niveau IV) et sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales, accompagné de la justification de 3 années d’emploi par activité chez un titulaire de carte professionnelle. 

 – Lorsque le candidat agent immobilier dispose seulement d’une expérience professionnelle, il lui est nécessaire de justifier de 10 années d’emploi par activité chez un titulaire de carte professionnelle (ou 4 ans d’activité en ayant le statut de cadre dans son contrat de travail). 

Devenir agent immobilier sans diplôme

Le métier d’agent immobilier est accessible aux personnes sans diplôme uniquement si celles-ci peuvent justifier d’une expérience professionnelle. Cette expérience professionnelle devra être réalisée au sein d’une agence immobilière en tant que salarié (expérience dans le temps) ou en tant qu’agent commercial indépendant (réalisation d’une VAE).

– Titulaire du baccalauréat : vous devrez justifier d’au moins 3 années d’expérience professionnelle en immobilier.
– Non titulaire du baccalauréat : vous devrez justifier d’au moins 10 années d’expérience professionnelle en immobilier.
– En tant que cadre salarié : vous devrez justifier d’au moins 4 années d’expérience professionnelle en immobilier.

Nous vous conseillons de débuter l’activité en immobilier en devenant Agent commercial immobilier indépendant, activité qui vous sera bien plus accessible que celle d’agent immobilier directement si vous ne possédez pas de diplôme.

Formation devenir agent commercial immobilier OFI-Formation - Blog Bannière 4

Quels statuts pour créer son entreprise ?

La loi Hoguet encadre fortement le métier d’agent immobilier mais également les structures juridiques des entreprises des professionnels de l’immobilier. Il est important de connaître les éléments ci-dessous :

– Un agent immobilier porteur de carte professionnelle doit obligatoire être constitué en société : SAS, SARL, SASU, EURL ou EIRL, etc. Sa structure juridique doit être considérée comme une personne morale. Il ne peut pas être en auto-entreprise.
– Un agent commercial indépendant doit obligatoirement être représenté par une personne physique. Il devra enregistrer sa structure en tant qu’auto-entreprise (AE) ou Entreprise Individuelle (EI).

Demande et renouvellement de carte professionnelle

Pour tout titulaire de la carte professionnelle (T, S ou G), il est obligatoire de la renouveler tous les 3 ans.

Cette obligation est mentionnée dans l’article 13 du décret n° 2015-702 du 19 juin 2015 modifiant le décret n° 72-678 du 20 juillet 1972 fixant les conditions d’application de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d’exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce.

Le renouvellement s’effectue suite à une demande écrite selon un modèle déterminé par arrêté du ministre chargé de l’économie auprès de la CCI compétente (Chambre de Commerce et d’Industrie). La demande de renouvellement est déposée contre décharge ou adressée par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par voie électronique.

Il est important de noter que cette demande doit être présentée 2 mois avant la date d’expiration de la carte.

La formation loi Alur devient obligatoire

Si vous devenez un agent immobilier ou un agent commercial immobilier, vous devez savoir que vous êtes assujetti à une obligation de formation continue.

Cette formation continue obligatoire a été imposée par la loi Alur du 24 mars 2014, c’est pour cela qu’elle est nommée formation loi Alur. Les professionnels de l’immobilier doivent respecter un nomre d’heures de formation défini : 14 heures par an ou 42 heures au cours de 3 années consécutives d’exercice.

Ils doivent se former dans les domaines juridique, économique, commercial, à la déontologie mais aussi dans les domaines techniques relatifs à la construction, l’habitation, l’urbanisme, et la transition énergétique. Les enseignements doivent avoir un lien direct avec l’activité professionnelle exercée.

Le professionnel formé reçoit une attestation de formation de la part de l’organisme de formation. Sans elle il ne pourra pas procéder à une demande de renouvellement de la carte professionnelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’obligation de formation loi Alur, vous pouvez consulter notre article détaillé : Formation loi Alur obligatoire pour les professionnels de l’immobilier.

Financements des formations

Il est important de savoir que chaque formation loi Alur obligatoire peut être financée.

  • Financements des formations loi Alur en 2021

Selon le statut professionnel, les frais de formation peuvent être pris en charge en partie ou en intégralité par les Opérateurs de Compétences (OPCO) comme l’AGEFICE, le FIF PL ou l’OPCO EP, par votre Compte Personnel de Formation (CPF) ou par Pôle Emploi.

Pour les salariés : il est possible de bénéficier jusqu’à 100% de prise en charge par l’OPCO EP, jusqu’à 2000€ pour une entreprise de moins de 11 salariés et jusqu’à 5000€ pour une entreprise de 11 à 49 salariés.

Pour les dirigeants non-salariés ou agents commerciaux indépendants : il est possible de bénéficier jusqu’à 3500€ par an par l’AGEFICE et jusqu’à 1200€ par an par le FIF PL.

-Il est également possible de mobiliser le Compte Personnel de Formation (CPF) qui cumule des heures de formation tout au long de la vie active d’un salarié jusqu’à son départ à la retraite. Cette possibilité s’offre aux actifs comme à ceux qui sont en recherche d’emploi.

-Enfin, il est possible d’obtenir des financements par Pôle Emploi sous certaines conditions et selon les profils (demandeur d’emploi, salarié, indépendant).

Pour plus d’informations sur les financements des formations loi Alur, vous pouvez cliquer ici.

  • Organismes certifiés

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel et notamment son article 6, soumettent les organismes proposant des actions de formation professionnelle à l’obligation d’être certifiés pour bénéficier de financements de formation.

Selon l’article L6316-1 du Code du travail :

« Les opérateurs de compétences, les commissions mentionnées à l’article L. 6323-17-6, l’Etat, les régions, Pôle emploi et l’institution mentionnée à l’article L. 5214-1 s’assurent, lorsqu’ils financent une action de formation professionnelle et sur la base de critères définis par décret en Conseil d’Etat, de la capacité du prestataire de formation mentionné à l’article L. 6351-1 à dispenser une formation de qualité. »

Il s’agit de la certification Qualiopi. Cette certification représente une obligation légale pour obtenir des fonds publics ou mutualisés. Seuls des organismes certificateurs retenus par le Comité français d’accréditation (Cofrac) peuvent délivrer la marque Qualiopi. L’objectif est d’attester la qualité des formations que proposent les prestataires d’actions concourant au développement des compétences.

Sans la certification Qualiopi, les opérateurs de compétences (OPCO), la commission mentionnée à l’article L. 6323-17-6, l’État, les régions, la Caisse des dépôts et consignations, Pôle emploi ou l’Agefiph ne seront pas dans la possibilité de délivrer des financements pour les formations.

Les organismes de formation concernés doivent être certifiés Qualiopi au 1er janvier 2022.

Pour plus d’informations sur la certification Qualiopi, vous pouvez cliquer ici.

Évolutions et perspectives d’avenir

La majorité des professionnels de l’immobilier se lancent dans la transaction immobilière. Cette branche de l’immobilier regroupe la grande majorité des agents immobiliers. Cependant il est aussi possible de se lancer dans la gestion locative ou de mettre en place un syndicat de copropriété pour étendre son domaine d’activité.

Enfin le métier d’agent immobilier se digitalise de plus en plus. Acheter un bien immobilier sur Internet n’est pas encore d’actualité mais de plus en plus de services apparaissent sous forme dématérialisée. Maîtriser ces éléments vous permettra de capter davantage de vendeurs ou acquéreurs. Lors de votre reconversion professionnelle, n’hésitez pas à demander à votre agence ou réseau les moyens mis en place pour gagner en visibilité et vous aider dans vos futures ventes immobilières.

Formation devenir agent immobilier OFI-Formation - Blog Bannière 3

À lire également :

Colocation : quelles sont les règles à respecter ?

Colocation : quelles sont les règles à respecter ?

Colocation : quelles sont les règles à respecter ?   Mode de vie longtemps associé à la vie étudiante, la colocation s’est aujourd'hui démocratisée à toutes les strates de la société. Seniors, jeunes actifs et même salariés n’hésitent plus à sauter le pas, pour...

Le choix du barème en immobilier

Le choix du barème en immobilier

Le choix du barème en immobilier   Le choix du barème en immobilier est une question que peuvent se poser les agents immobiliers ou autres professionnels de l’immobilier. Est-il libre ? Règlementé ? Que dit la loi ? Et qu’en est-il de l’affichage des barèmes ?...

Agence immobilière physique ou uniquement en ligne ?

Agence immobilière physique ou uniquement en ligne ?

Agence immobilière physique ou uniquement en ligne ?   En tant que professionnel de l’immobilier, vous vous posez peut-être la question de savoir s’il est préférable d’ouvrir une agence immobilière physique ou uniquement en ligne ? Dans cet article, nous allons...

Formation Agent immobilier

Découvrez les formations pour professionnels de l’immobilier proposées par OFI-Formation : formations pour devenir agent immobilier ou commercial, formations loi Alur.

Quels sujets souhaitez-vous voir abordés dans un article ? Envoyez-nous vos suggestions !